Notre site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Pour améliorer votre expérience, d’autres cookies peuvent être utilisés : vous pouvez choisir de les désactiver. Cela reste modifiable à tout moment via le lien Cookies en bas de page.


 

Frida Chehlaoui en résidence au CCR

Frida Chehlaoui, musicienne née à Beyrouth, est en résidence au Centre culturel de rencontre d’Ambronay du 17 octobre au 14 novembre. Sa résidence s’inscrit dans le programme NAFAS.

Les résidences NAFAS

Dans un contexte de crise aigüe qui frappe de plein fouet la scène culturelle libanaise, l’Institut français, l’Association des Centres culturels de rencontre et l’Institut français du Liban se sont associés pour inviter 100 artistes libanais en résidence en France, au travers d’un programme d’urgence cofinancé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Culture.

Les résidences « NAFAS » (de l’arabe نفس, « souffle ») représentent une respiration pour les artistes libanais afin qu’ils puissent maintenir une activité de création dans le cadre d’échanges culturels avec la France. Ce programme vise à soutenir les artistes, créateurs et professionnels de la culture libanaise pour des résidences sur l’ensemble du territoire français métropolitain, pendant une durée définie. Il a pour objectif de les accompagner dans le développement d’un projet de recherche et de création, dans tous les secteurs de la création contemporaine.

Initié dès octobre 2020 suite à l’explosion du 4 août à Beyrouth, ce programme se renforce à partir de mars 2021 avec la mise en œuvre de trois dispositifs : un appel à candidatures de l’Institut français, un appel à candidatures de l’Association des Centres culturels de rencontre, et une sélection spécifique opérée par l’Institut français du Liban. Ces trois dispositifs seront complétés par des résidences dédiées organisées par des partenaires associés comme le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la Cité internationale des arts.


À propos de Frida Chehlaoui

« Moi c’est Frida, musicienne sur le tard mais musicienne jusque dans l’âme. Je me découvre auteur et compositeur à l’âge de 33 ans en 2014, dans le cadre de mon projet de recherche The Good Vibes Experiment, une série d’ateliers destinés à explorer la connexion entre l’intuition, la joie et le processus créatif.

Née à Beyrouth dans une famille heureusement mélomane, je suis très tôt bercée par les chansons à texte françaises que ma mère adorait, et les blues, funks, tarab et autres musiques du monde que mon père écoutait en boucle. À la naissance de ma sœur de 7 ans ma cadette, je lui écris des chansons "pour te recevoir, petit ange, dans ce monde joli comme toi".

Avec du recul, il semble évident que composer des chansons et les chanter était comme écrit dans mes étoiles – et dans mon corps sans doute, mais il m’a fallu oublier tout ça, faire les choses "sérieuses" qu’on attend, tomber méchamment malade, finir par chercher mes repères dans le monde invisible et découvrir le pouvoir de l’intuition qui-donne-réponse-à-tout, pour enfin me permettre de mettre en musique ma vérité.

Toute cette aventure, née sous le signe de l’abandon, du don et de l’intelligence du cœur m’a forcément mise sur le chemin de belles âmes musiciennes qui ont su me porter et porter mes chansons là où elles résonnent le mieux.

Du Liban où tout a commencé, mais aussi en Jordanie, à Dubai, en Tanzanie et en Suisse, les rencontres expansives se multiplient et m’emportent dans des performances aussi variées que délirantes : j’écris et je chante en Arabe, en Français et en Anglais, je me mets à la guitare, au piano, à la bass, je rappe, je blues, je valse et j’électro.

Dans cet univers tout coloré de collaborations et d’échanges, le processus de la création de ma première chanson (quoiqu’ aujourd’hui plus maitrisé, moins accidentel) reste le même : la voie de la vérité intérieure avant tout. C’est à travers mes méditations et mes voyages intérieurs – où la tête sait se taire pour que le cœur se dise – que les rythmes, les mélodies et les paroles viennent à moi, et c’est à travers l’écoute de cette intelligence qui me dépasse et me guide que les rencontres se concrétisent et que les décisions viennent à se faire. Voilà comment, au-delà des genres et des labels, la musique pour moi est toujours Musique Sacrée. »

Modifié le jeudi 27 octobre 2022
Frida Chehlaoui en résidence au CCRPhoto by Benno Hunziker

Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT